jeudi 4 janvier 2018

Mentir et appauvrir, par Nathalie RIVAGE

IMMIGRATION

E
mmanuel Macron et Gérard Collomb font actuellement semblant de prendre à bras le corps la question de l'immigration clandestine. Une agitation de façade élaborée pour apaiser par le mensonge l'inquiétude légitime et croissante des français. Car aucune mesure d'envergure à effet significatif sur l'immigration illégale ne sera prise. Par contre, les mesures existantes continuent d'encourager ce flux croissant, notamment la prise en charge bourse déliée des nouveaux venus.■

L’IMMIGRATION N’EST PAS UN BESOIN

D
e plus, une politique d'immigration restrictive devrait aussi passer par une diminution de l'immigration légale, bien plus facile à gérer et donnant des résultats immédiats. Mais non bien sûr. Pas question de réduire ce flux migratoire légal dont nous n'avons absolument pas besoin. Un flux légal de l'ordre d'un million de personnes tous les 4-5 ans. La France qui vieillit a besoin de l'immigration pour payer vos retraites, clament les gouvernants. Qui donc peut croire ce mensonge que le réel dément avec force chaque jour ?

En réalité, notre pyramide des âges façonnée par le « baby-boom » d'après-guerre aurait été idéale si elle n'avait pas été déformée par l'immigration de peuplement post 1976. Car sans cet inutile apport exogène de population, le seul départ en retraite des baby-boomers aurait permis de limiter le chômage à un niveau frictionnel. Nos jeunes seraient au travail et l'énorme coût social actuel des sans-emplois aurait pu être dirigé vers les retraites. Par ailleurs, toutes les autres dépenses de redistribution auraient été mécaniquement et drastiquement inférieures. Nous aurions pu alors financer sereinement notre transition démographique. Nous aurions pu aussi financer une véritable aide en faveur de pays en développement amis et partenaires, avec des projets gagnant-gagnant intelligents fixant leurs populations sur leurs propres territoires.

Nous avions donc une pyramide des âges endogène naturellement adaptée pour maintenir la prospérité dans notre pays, en particulier dans le contexte actuel de mutation technologique créatrice de valeur mais destructrice nette d'emplois. L'équilibre intrinsèque était présent. Mais voilà, les gouvernants choisissent de créer avec l'immigration un déséquilibre démographique majeur, conduisant aux grands déséquilibres économiques, financiers, sociaux actuels, à savoir le chômage, la pauvreté, la crise du logement, les déficits, la dette souveraine.

LA JEUNESSE FRANÇAISE SACRIFIÉE

L
a désinvolture avec laquelle ces gouvernants décident de sacrifier notre jeunesse est édifiante. Ils ont en effet volontairement condamné 25% de la jeunesse française au chômage, donc à l'exclusion et à la pauvreté. Et ils maintiennent ce fort taux d'inactivité en organisant quoiqu'il en coûte un flux migratoire abondant. Et pourtant, tarir ce flux est le préalable incontournable à toute politique de l'emploi qui se voudrait réellement efficace. L’immigration est un déséquilibre démographique majeur, conduisant aux grands déséquilibres économiques, financiers, sociaux actuels, à savoir le chômage, la pauvreté, la crise du logement, les déficits, la dette souveraine.

Il est d'ailleurs factuel que les gouvernants organisent l'appauvrissement de la grande majorité des citoyens. Tout en endettant à outrance notre pays, ils captent et étatisent une part croissante de la richesse créée. Avec le butin issu de cette spoliation, ils financent la déconstruction de l'État Nation et le coût colossal de l'immigration de peuplement qui remplace notre Peuple. Ce faisant, ils déconstruisent non seulement nos souverainetés et notre prospérité, mais aussi l'identité civilisationnelle de notre pays. Nul doute que pauvreté et effacement civilisationnel continueront d'avancer main dans la main sous ce quinquennat.

La volontaire déconstruction civilisationnelle de la France par l'islamisation est le plus grave des actes destructeurs posés consciemment par les gouvernants. Car une économie peut parfois se relever. Une politique, des lois, une monnaie peuvent être changées.

►Mais lorsque sur une même terre, on remplace une civilisation par une autre civilisation antagonique, on crée une situation irrévocable de conflit puissant et durable. C'est pourquoi nos gouvernants sont certes de froids déconstructeurs faiseurs de pauvres, mais aussi d'irresponsables faiseurs de violence et de guerre.■

Nathalie Rivage



PROPOSER UN ARTICLE

Adressez votre texte à fpi-legaulois@gmail.com

Il ne doit pas excéder une page (en Word)

Les propos ne doivent pas contrevenir aux Lois en vigueur

Vous pouvez signer de votre propre nom ou prendre un pseudonyme

CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE

POLITIQUE ECONOMIE INTERNATIONAL ARMEE HUMOUR CULTURE PATRIMOINE IMMIGRATION TERRORISME COMMUNIQUÉS TRADITIONS

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.