lundi 26 février 2018

Des livres de haine dans les librairies musulmanes en France - par Eugénie S.

ISLAM
Des livres de haine en totale infraction avec les valeurs
républicaines de notre pays et le principe de laïcité.

À l’image des mosquées, des voiles islamiques et des restaurants hallal, les librairies musulmanes ne cessent de se multiplier partout en France et de proliférer sur tout le territoire national. Implantées souvent près d’un lieu de culte musulman ou dans les quartiers islamisés de France, ces librairies musulmanes proposent de nombreux livres islamiques, souvent en langue arabe, dont les contenus ne sont absolument pas contrôlés par les autorités françaises.■


DES LIBRAIRIES MUSULMANES VENDEUSES DE MORT

L
e premier livre sacré vendu dans l’enceinte de ces librairies musulmanes est bien évidemment le Coran dont on sait aujourd’hui que de nombreux versets devraient être interdits en France puisqu’ils appellent clairement au meurtre des chrétiens, des juifs, des apostats, des mécréants et de bien d’autres innocents.

D’autres livres islamiques, pourtant tout aussi dangereux et méconnus du grand public, circulent librement au sein de ces librairies musulmanes en France.

L'ouvrage juridique majeur du sunnisme rédigé par l'imâm Malik Ibn Anas (710-795) et intitulé « Al-Muwatta » enseigne d'assommer les moines chrétiens, de violer les femmes issues du butin de guerre, de tuer les apostats et de partir en expédition guerrière. Ce livre stipule notamment : « Quand tu verras des gens qui se sont rasé le sommet de la tête [en référence à la tonsure des moines], abats-les en frappant le sommet de leur tête ». C’est cet ouvrage qui a conduit à l’assassinat des moines de Tibhirine en 1996 mais « Al-Muwatta » demeure encore aujourd’hui un livre de référence pour tous les musulmans. Non seulement, c’est un « best-seller » présent dans toutes les Fnac de France, au rayon islam, mais de plus, cet ouvrage était disponible à la librairie de l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris, sans aucune censure de la part de Jack Lang, son Président. Il faut pourtant rappeler que la France est très impliquée dans l’enquête sur la mort des moines de Tibhirine dont le juge anti-terroriste Marc Trévidic avait la charge du dossier.

D’autres ouvrages prônant la charia sont également en vente dans les librairies musulmanes de France, des ouvrages qui sont en totale infraction avec les valeurs républicaines de notre pays et le principe de laïcité.

À cela, il faut ajouter le développement de rayons vestimentaires islamiques, au sein même de ces librairies musulmanes, avec toute une variété de burqas, tchadors, djellabas ou qamis qui ne font qu’accentuer la visibilité de l’islam sur notre territoire français.

En guise d’illustration, nous pouvons citer les nombreuses librairies musulmanes implantées autour de la mosquée Omar, un temple de l’islam radical situé tout près du Bataclan à Paris et dont certains fidèles étaient proches des protagonistes des attentats de Charlie Hebdo, de l’Hyper Casher ou du 13 novembre 2015. Ni cette mosquée Omar, ni les librairies musulmanes avoisinantes n’ont été fermées par le gouvernement au lendemain de la tragédie du Bataclan, cette mosquée se contentant de poser une bannière sur son fronton avec la mention « Pas en mon nom, Not in my name ».
 
La mosquée d’Omar tentant de se dédouaner
après l’attentat contre « Charlie Hebdo ».
Le cas des librairies musulmanes en France est un exemple, parmi tant d’autres, du laxisme de nos dirigeants politiques qui refusent de contrôler ces boutiques et de légiférer sur le sujet. Alors que dans de nombreux pays musulmans, notamment en Arabie Saoudite, la vente de la Bible ou de la Torah est passible de la peine de mort.

LÂCHETÉ DES « GOUVERNANTS »

F
ace à l’inertie et la complaisance de nos élites, en France et en Europe, seule les initiatives citoyennes peuvent mettre un terme à ces dérives. Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, je me suis rendue personnellement à l’Institut du Monde Arabe pour m’entretenir avec la responsable de la librairie et lui rappeler que l’ouvrage précité « Al-Muwatta » n’avait plus sa place au sein de son établissement après le massacre qui venait de se produire à Paris. Un homme de confession musulmane s’est alors interposé entre nous rappelant que ce livre de l'imâm Malik Ibn Anas est une œuvre majeure pour l’ensemble des fidèles musulmans.


En Angleterre, nous pouvons saluer les actions militantes du parti politique « Britain First » qui combat l’islamisation de la Grande Bretagne et qui s’est déplacé plusieurs fois dans des quartiers islamisés du pays, notamment à Luton, pour aller inspecter plusieurs librairies musulmanes. Jayda Fransen, leader du mouvement « Britain First », n’a pas hésité à scruter tous les rayons de ces librairies musulmanes et à demander des explications au libraire sur le contenu de certains ouvrages islamiques faisant clairement l’apologie du meurtre des juifs, des homosexuels ou encore de la violence envers les femmes. La chaîne Youtube de « Britain First » venant d’être censurée, toutes les vidéos de ce parti politique anti-islam ont été supprimées mais nous sommes toutefois parvenus à retrouver un duplicata de la vidéo tournée au sein d’une librairie musulmane à Luton :




►Il nous reste à envisager le même type d’actions concrètes en France mais nous savons que toute dénonciation ou ratissage des librairies musulmanes de notre pays, à l’initiative des citoyens, entraînera inévitablement des sanctions et des poursuites judiciaires, nos dirigeants politiques ayant décidé de sévir et de museler tous les patriotes français qui s’opposent à l’islamisation de la France.■

Eugénie S.



PROPOSER UN ARTICLE

Adressez votre texte à fpi-legaulois@gmail.com

Il ne doit pas excéder une page (en Word)

Les propos ne doivent pas contrevenir aux Lois en vigueur

Vous pouvez signer de votre propre nom ou prendre un pseudonyme

CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE

POLITIQUE ECONOMIE INTERNATIONAL ARMEE HUMOUR CULTURE PATRIMOINE IMMIGRATION TERRORISME COMMUNIQUÉS TRADITIONS

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.