samedi 27 janvier 2018

2018 : le temps de la Droite et du localisme ? par Jacques BOMPARD, Maire d’Orange

TRIBUNE LIBRE

N
otre belle France vient de traverser une année supplémentaire. Durant des millénaires d’Histoire, notre Pays a survécu aux nombreux périls intérieurs comme extérieurs qui menaçaient soit son intégrité soit sa pérennité. Il s’en est parfois fallu de peu que la France ne trépassât subitement, à cause de l’incurie de ses gouvernants ou de ses alliés. Mais la France sut toujours trouver un sursaut de vigueur pour triompher de ses ennemis et rester telle que Dieu la souhaitait : la fille aînée de l’Église.

A
ujourd’hui, hélas, la France est en proie aux pires tourments. Comme lors du traité de Troyes, en 1420, ses dirigeants actuels acceptent de se vendre et vendent le pays avec eux. Emmanuel Macronne considère plus la France en tant que telle mais comme un simple prétexte lui permettant de côtoyer les grands de ce monde.

La recherche permanente du bien commun, la préservation d’une communauté de destin, la nécessité de l’ancrage local ont laissé place au triomphe d’un égoïsme forcené, à l’exaltation de la philosophie du « no frontier, no border » et à un cosmopolitisme déraciné. Ainsi, je ne peux qu’espérer que 2018 sera d’abord l’année du sursaut de la droite. Car sans affirmation au grand jour de ses intentions, la Droite Nationale ne pourra s’atteler au redressement vital du Pays.

Union des droites

O
r, il n’y rien à attendre de la gauche macronienne au Pouvoir, ni rien à espérer de ses alliés extrémistes du centre préoccupés à sauver leur peau.

La Droite Nationale : voici un beau programme qui puise aux tréfonds de la légitimité française et à la source localiste qui la constitue. Plus que jamais nous avons besoin que la Droite Nationale se mette en ordre de marche et dépasse les simples unions d’appareils, qui ne sont que des regroupements de circonstance. Ce n’est pas le calendrier électoral qui doit déterminer notre action, mais la France et les Français.

C’est pourquoi, je profite de cette nouvelle année 2018, sans élection, hormis l’important référendum en Nouvelle-Calédonie, pour en appeler à une Union des Droites déterminée à défendre notre identité et notre terroir. En espérant que 2018 soit l’année du redressement tant attendu de la Droite, pour le salut de la France, ce vieux pays fier de ses traditions immémoriales et de sa civilisation catholique.

Jacques BOMPARD,
Maire d’Orange depuis 1995
Nous formons aussi le vœu que cette année 2018 permette une prise de conscience de l’importance du localisme, c’est-à-dire de  nos Racines locales qui constituent notre terroir, nos provinces, bref chacun d’entre nous. Ce lien de filiation territoriale est important car toutes nos singularités locales participent de la construction de notre fierté nationale. C’est pourquoi je ne peux qu’espérer que nos dirigeants, s’ils n’ont pas perdu tout leur bon sens, puissent entendre les aspirations localistes qui se sont exprimées dernièrement, notamment en Corse, et demain en Nouvelle-Calédonie.

►Balayer d’un revers de main ces revendications serait un signe manifeste en faveur d’une mondialisation cosmopolite qui fracasse nos identités locales et nationales. En avant, calme et pour le Peuple.■ Source Merci à Marino.


PROPOSER UN ARTICLE

Adressez votre texte à fpi-legaulois@gmail.com

Il ne doit pas excéder une page (en Word)

Les propos ne doivent pas contrevenir aux Lois en vigueur

Vous pouvez signer de votre propre nom ou prendre un pseudonyme

CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE

POLITIQUE ECONOMIE INTERNATIONAL ARMEE HUMOUR CULTURE PATRIMOINE IMMIGRATION TERRORISME COMMUNIQUÉS TRADITIONS

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.