lundi 5 février 2018

Un rapport très réservé sur le Service National de MACRON

ARMÉE

L
es auteurs d‘un rapport dévoilé dimanche par Les Échos sur son site internet émettent « d‘importantes réserves » sur le projet de service national universel (SNU) voulu par Emmanuel Macron, qui coûterait selon eux de 2,4 à 3 milliards d‘euros par an. Promesse de campagne du président, chef des armées, ce « creuset national » serait effectué par les filles et les garçons âgés de 18 à 21 ans sur une période d‘un mois, ce qui concernerait 600.000 à 800.000 jeunes d‘une classe d‘âge. Le gouvernement a assuré que son financement ne pèserait pas sur le budget de la Défense, déjà sous tension, mais il ne l‘a pas pour l‘instant chiffré officiellement.

Une expérimentation devrait avoir lieu en 2019

C
ommandé en septembre par le Premier ministre, Édouard Philippe, le rapport « relatif à la mise en place d‘un service national universel et obligatoire » dévoilé par Les Échos a étudié trois scénarios.

1. Un premier prévoit un mois complet avec une formation militaire élémentaire, de l’éducation civique et citoyenne et des activités sportives.
2. Un deuxième, d‘un mois lui aussi, serait « sécable », avec une journée de la citoyenneté élargie à cinq journées, complétée de trois semaines, avec « des engagements à préciser ».
3. Un troisième scénario prendrait la forme d‘un parcours entre 16 et 20 ans, avec les établissements scolaires. Il serait encadré par « des militaires d‘active ou de réserve, des professeurs rémunérés dans le cadre des heures complémentaires, des éducateurs sportifs ». Il pourrait être conduit sans hébergement, avec hébergement ou un mélange des deux.

Au coût de fonctionnement, de 2,4 à 3,1 milliards d‘euros annuels selon les scénarios, s‘ajoutent des investissements initiaux importants dans les centres d‘hébergement, qui iraient de 3,2 à 5,4 milliards d‘euros (sauf pour le troisième scénario).
Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait estimé que le coût annuel du SNU (logement, transport, frais d’encadrement...) oscillerait entre deux milliards et trois milliards d’euros par an « en régime de croisière ».
Dans un rapport d‘information publié en juin dernier, la commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat s‘alarmait du poids de ce dispositif, « un projet de société, pas une nécessité de la Défense », qu‘il évaluait à quelque 30 milliards d‘euros sur cinq ans. ■ Avec Source

Note de Marc NOÉ

Ici, il est impossible que l’objectif soit de constituer des troupes capables de combattre. En effet, jusqu’en 1997, année où CHIRAC commit l’erreur fatale de supprimer le Service National de 12 mois, le parcours d’un Appelé se présentait à peu près de la manière suivante :
- 2 mois de Classes en Compagnie d’Instruction destinées à connaitre les armes en dotation et à s’en servir, les bases de progression sur le terrain, à manœuvrer en ordre serré et à se « refaire » une condition physique. Les meilleurs partaient ensuite en Peloton d’Élèves Gradés (PEG) pour une nouvelle phase de deux mois pour en sortir Caporaux et rejoindre les autres Appelés en Compagnie de Combat ou de Services.
- Après ses 2 mois de classe, l’Appelé était ensuite versé en Compagnie de Combat ou de Services où durant environs 6 mois, il apprenait à manœuvrer en unité constituée avec les camarades de son Équipe, de son Groupe, de sa Section, le tout articulé au sein sa Compagnie. Comme tout métier, celui de Soldat s’apprend… et pas en 5 minutes !
- Sur une durée de 12 mois, l’appelé n’était donc considéré comme étant opérationnel que durant les 4 derniers mois de SN.
- Et c’est au moment où il devenait vraiment opérationnel qu’il était libéré…
►Alors comparez simplement ces données avec les annonces de Macron qui, de plus, n’a certainement jamais eu un flingue en main, et vous comprendrez aisément que tout cela ne rime à rien tout en coûtant fort cher. Mais le banquier-président s’en fout puisque ce sont encore les Français qui paieront.■



PROPOSER UN ARTICLE

Adressez votre texte à fpi-legaulois@gmail.com

Il ne doit pas excéder une page (en Word)

Les propos ne doivent pas contrevenir aux Lois en vigueur

Vous pouvez signer de votre propre nom ou prendre un pseudonyme

CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE

POLITIQUE ECONOMIE INTERNATIONAL ARMEE HUMOUR CULTURE PATRIMOINE IMMIGRATION TERRORISME COMMUNIQUÉS TRADITIONS

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.