samedi 10 février 2018

Priorité budgétaire ! par Alain de CHARENTE

INTERNATIONAL

N
otre pays est endetté jusqu'au cou avec une facture qui s’alourdit chaque jour un peu plus. Nous n'avons pas les moyens de maintenir en état et moderniser notre armée par manque de budget. Nous n'entretenons plus nos routes sur le réseau secondaire, ni notre réseau ferroviaire vieillissant. Nous ne construisons pas de maisons de retraite, de crèches faute de moyens. Nous n'investissons pas massivement dans la recherche quel que soit le secteur.

RÉGRESSION

B
ref, nous végétons, voire nous régressons, et le gouvernement ne trouve rien d'autre à nous dire que nous ne disposons pas des moyens financiers nécessaires pour faire face à toutes ces dépenses, certes, lourdes, mais indispensables pour une nation qui veut faire partie des états situés dans le peloton de tête international.

Mais malgré cette regrettable « impossibilité » budgétaire, notre président n'hésite pas à se rendre en Afrique où il va promettre de débloquer des dizaines milliards au titre de l'aide au développement en direction de ce continent que ce soit le Maghreb ou l'Afrique noire. Et pour accomplir ce geste aussi noble et généreux que coûteux pour notre trésorerie, il ne semble pas qu'il y ait de problème insurmontable de financement.

Pas plus lorsqu'il s'agit de débloquer un budget estimé à plusieurs centaines de millions pour l'accueil de migrants arrivés illégalement sur notre territoire, toujours plus nombreux, et dont nous n'avons strictement pas besoin puisqu'il s'agit d'une immigration économique non souhaitée et non pas de réfugiés de guerre à qui il faudrait, par humanisme suicidaire, apporter aide et assistance.

LA QUESTION QUI VIENT IMMÉDIATEMENT À L'ESPRIT EST SIMPLE

A
urons-nous un jour à la tête du pays celle ou celui qui aime profondément la France et qui n'a comme première et unique ambition que de la protéger et la servir au mieux de ses intérêts.  Et si l'Afrique estime que ce serait faire preuve d'égoïsme à son égard, eh bien que les Africains se prennent en main et assument eux-mêmes leur développement économique.  Car sauf erreur ou omission, ils ont milité et se sont battus pour être affranchis de la tutelle colonialiste qu'ils ont chassée de leurs terres, parfois avec haine et violence.

Nous dépensons  à fonds perdus depuis des décennies en puisant dans le tonneau des Danaïdes pour soutenir des pays où règne l'anarchie et la corruption qui détourne les aides allouées alors que nous avons tant de besoins à satisfaire chez nous.

►La gabegie a assez duré et il plus que temps de se recentrer sur l'essentiel, c'est à dire... NOUS.■





PROPOSER UN ARTICLE

Adressez votre texte à fpi-legaulois@gmail.com

Il ne doit pas excéder une page (en Word)

Les propos ne doivent pas contrevenir aux Lois en vigueur

Vous pouvez signer de votre propre nom ou prendre un pseudonyme

CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE

POLITIQUE ECONOMIE INTERNATIONAL ARMEE HUMOUR CULTURE PATRIMOINE IMMIGRATION TERRORISME COMMUNIQUÉS TRADITIONS

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.