mardi 27 février 2018

L’État empêche provisoirement la prise de contrôle de l’Aéroport de Toulouse par un groupe chinois

ÉCONOMIE
Un Airbus A380 décolle de l'aéroport de Toulouse-Blagnac pour un vol test.

C
'était un bras de fer franco-chinois dans un décor d'aéroport. Celui de Toulouse, dans le sud-ouest, troisième plateforme régionale, et qui ne sera finalement pas privatisée. Sous la pression des élus locaux, l'État barre la route aux investisseurs asiatiques. Du moins pour le moment.

C
ela faisait des mois que les élus locaux se mobilisaient, inquiets de voir leur aéroport, poumon économique, passer entièrement sous contrôle étranger. Car il y a trois ans, et pour quelque 300 millions d'euros, un consortium chinois s'offrait 49,99 % du capital de Toulouse-Blagnac. Insuffisant toutefois pour se donner les pleins pouvoirs, l'État conservant le minimum pour bloquer toute décision contraire aux intérêts régionaux.
La méfiance était ainsi de mise à l'encontre du nouvel acteur et de ses méthodes controversées : trop d'argent pour les actionnaires, pas assez pour les investissements.
Sauf que le désengagement public est sur les rails. Un protocole prévoit, dans les mois qui viennent, la vente du reliquat de 10,01%. « Mais dans l'immédiat, on ne vend pas », dit-on à Bercy où l'on est engagé dans une forme de patriotisme économique… qui ne durera que ce que durent les roses : l’espace d’un matin.

PLUSIEURS CANDIDATS
L
es collectivités locales, qui détiennent les 40 % restants, jubilent, mais pour combien de temps ? L'aéroport et ses neuf millions de passagers annuels - des travaux d'extension sont même en cours - ne va-t-il pas passer aux mains d'un autre actionnaire privé ? Plusieurs groupes français se sont manifestés, ce qui aux yeux de certains élus, n'est guère plus rassurant.■ Avec RFI



PROPOSER UN ARTICLE

Adressez votre texte à fpi-legaulois@gmail.com

Il ne doit pas excéder une page (en Word)

Les propos ne doivent pas contrevenir aux Lois en vigueur

Vous pouvez signer de votre propre nom ou prendre un pseudonyme

CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE

POLITIQUE ECONOMIE INTERNATIONAL ARMEE HUMOUR CULTURE PATRIMOINE IMMIGRATION TERRORISME COMMUNIQUÉS TRADITIONS

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.