samedi 17 février 2018

500 armes, explosifs et plus de 100 kg de munitions saisis à Boulogne-sur-Mer

TERRORISME

A
u total, ce sont 488 armes, 13 grenades, 1309 parties d’armes, plus de 100 kg de cartouches et munitions qui viennent d’être saisis par les douaniers du nord chez un commerçant d’articles de sport. Les suites judiciaires sont assurées par le Parquet de Boulogne qui cherche à savoir si le trafiquant ne serait pas Bouddhiste, Juif, Chrétien, Indouiste ou Témoin de Jéhova… Ici, nous pouvons faire confiance au secret de l’enquête.

J
eudi 8 février, les agents de la brigade des douanes de Boulogne-sur-Mer interceptent dans un bureau de poste un résident boulonnais sur le point d’expédier un colis à destination des Pays-Bas, suspecté de contenir une arme. L’ouverture du colis confirme la présence d’une arme d’épaule à canon lisse. Accompagnés de l’individu, ils procèdent à la fouille de son véhicule et y découvrent un pistolet et des munitions.

Après information du TGI de Boulogne, les agents, accompagnés des enquêteurs de la direction des opérations douanières de Calais et d’une équipe cynophile anti-explosifs du Tunnel sous la Manche, puis renforcés par des agents de la brigade de Dunkerque, procèdent à la visite domiciliaire chez l’individu, par ailleurs commerçant spécialisé dans la vente d’articles de sport.

Ils découvrent dans l’entrée, le bureau et l’une des chambres de l’habitation des armes d’épaule et fusils de chasse chargés, prêts à servir, ainsi que des chargeurs, des munitions et des parties d’armes. Aucune autorisation de détention ne peut être présentée.

Quittant le bureau, les agents procèdent à la fouille d’un second véhicule contenant des munitions, grenades et divers parties d’armes ainsi qu’un fusil de chasse. Ils décident alors de poursuivre les investigations dans l’entrepôt loué par le commerçant. Ils y découvrent un arsenal composé d’armes d’épaule de différentes catégories disposées sur des râteliers, des armes de guerre, mitrailleuses et pistolets mitrailleurs, des éléments d’armes, chargeurs, canons et pièces d’armes, ainsi qu’un atelier permettant la remilitarisation des armes. Au total, 488 armes, 13 grenades, 1309 parties d’armes, plus de 100 kg de cartouches et munitions sont saisis. Les suites judiciaires sont assurées par le Parquet de Boulogne.

Cette saisie, résultat d’une collaboration inter-service est emblématique de la mobilisation de l’ensemble des services douaniers dans la lutte contre le trafic d’armes.


►En 2017, la douane française a mis en place un plan d’action basé sur le développement de nouveaux outils de ciblage et la mise en œuvre de pouvoirs issus des dispositions législatives renforçant la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement.■ Avec Source





PROPOSER UN ARTICLE

Adressez votre texte à fpi-legaulois@gmail.com

Il ne doit pas excéder une page (en Word)

Les propos ne doivent pas contrevenir aux Lois en vigueur

Vous pouvez signer de votre propre nom ou prendre un pseudonyme

CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE

POLITIQUE ECONOMIE INTERNATIONAL ARMEE HUMOUR CULTURE PATRIMOINE IMMIGRATION TERRORISME COMMUNIQUÉS TRADITIONS

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.