vendredi 19 janvier 2018

Tous responsables et coupables – par Alain de CHARENTE

POLITIQUE

D
e 1968 à  fin 2017, vingt-trois ministres se sont donc succédés place Beauvau pour y exercer la fonction de ministre de l'intérieur ou, plus trivialement, celle de premier flic de France. À ce poste régalien de première importance, puisque le ministre en charge de ce portefeuille occupe la deuxième place dans l'organigramme du gouvernement, cette fonction aura été assumée par des personnalités tour à tour de Droite et de Gauche, au gré des alternances politiques  à la tête du pays, avec un parfait équilibrage. Preuve de l'inconstance de l'électorat qui, systématiquement, s'empresse de changer de couleur politique à chaque nouvelle élection majeure où il est appelé à  se choisir le chef de l'État.

F
orce est de constater que tous sans aucune exception ont lamentablement  failli et échoué dans leur mission pourtant capitale, et que la couleur politique n'aura donc eu strictement aucune incidence sur le bilan de la sécurité intérieure sur ces cinquante dernières années. Puisque l'on a pu constater que cette sécurité se sera continuellement dégradée au fil du temps pour en arriver, aujourd'hui, à une situation d'insécurité extrême, explosive et que nous sommes désormais en situation de guerre déclarée, que nous devons déplorer de nombreux morts victimes d'assassinats dont le bilan en pertes humaines innocentes ne fait que s'alourdir d'année en année.

UN BILAN DÉSASTREUX

L
e bilan est donc sans appel et il faut se rendre à  l'évidence : malgré nos supers flics qui, tous, ont tenu le même discours qui se voulait viril et protecteur, nous sommes depuis un demi-siècle de moins en moins en sécurité et de plus en plus menacés. Avec, il est vrai, une nette accélération ces derniers temps avec la montée en puissance de la guerre de religion qui nous est menée par un islam qui se veut combatif et conquérant, aux antipodes de l'image idyllique de « religion de paix et d'amour » que certains s'obstinent à vouloir nous imposer. À l'instar du chef de l'Église Catholique qui, visiblement, ne milite pas pour sa paroisse.

C'est donc un cinglant constat d'échec pour tous ceux qui ont occupé et même plutôt usurpé ce poste stratégique sans avoir été en mesure d'en assumer correctement la charge. Ce qui revient à s'être rendus coupables de trahison envers le peuple même s’ils n'ont pas été élus mais nommés (je n'ai pas voulu utiliser l'écriture inclusive pour les mot « rendus et élus », mais ce constat vaut également pour la seule femme qui aura exercé la fonction, à savoir M.A.M durant la mandature Sarkozy).

GAUCHE ET DROITE DANS LE MÊME SAC

L
a Droite et la Gauche sont donc co-responsables et co-coupables de l'état de délitement de notre société, de l'abandon de ses valeurs essentielles que sont la liberté et la sécurité et où s'est développée de façon exponentielle une criminalité mafieuse, anarchiste, terroriste, chaque jour plus incivile, plus agressive, plus violente et non combattue ou alors très mollement, que ce soit par lâcheté, angélisme ou par idéologie.

C'est donc un demi-siècle de sérénité, de bonheur, d'insouciance, de plaisir de vivre, de progrès que nous avons perdu et sacrifié car confié à des personnalités qui n'en n'étaient pas dignes, même si incontestablement, certaines portent une responsabilité plus lourde que d'autres.■





PROPOSER UN ARTICLE

Adressez votre texte à fpi-legaulois@gmail.com

Il ne doit pas excéder une page (en Word)

Les propos ne doivent pas contrevenir aux Lois en vigueur

Vous pouvez signer de votre propre nom ou prendre un pseudonyme

CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE

POLITIQUE ECONOMIE INTERNATIONAL ARMEE HUMOUR CULTURE PATRIMOINE IMMIGRATION TERRORISME COMMUNIQUÉS TRADITIONS

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.