samedi 28 octobre 2017

Le Château de Castelnaud en Périgord Noir

PATRIMOINE DE FRANCE
C’est un des châteaux du sud-ouest les plus visités avec plus de 220.000 visiteurs par an. Il domine la vallée de la Dordogne et se dresse en face du Château de Beynac, son rival lors de la guerre de Cent Ans.
Classé Monument Historique en 1966, il a depuis fait l’objet de campagnes de restaurations spectaculaires, et accueille depuis 1985 « le Musée de la Guerre au Moyen Âge » dans lequel on peut découvrir une importante collection d’armes et d’armures, un ensemble mobilier, des reconstitutions d’engins de guerre grandeur nature.

L’HISTOIRE DU CHÂTEAU DE CASTELNAUD

Fondé vers le XII / XIIIème siècle, le château est tout d’abord la propriété du seigneur cathare Bernard de Casnac, puis il est pris par Simon de Montfort en 1214, lors de la croisade contre les Albigeois. Un nouveau château est alors reconstruit : le donjon et la courtine datent de cette époque.

Pendant la Guerre de Cent Ans, le château est principalement entre les mains des anglais. Mais les Français, qui tiennent le Château de Beynac sur l’autre rive de la Dordogne, l’emportent définitivement en 1442. Le conflit terminé, le château est restitué aux Caumont, propriétaires depuis 1368.

Ils renforcent le dispositif défensif : l’enceinte basse et la nouvelle barbacane sont équipées de canonnières, la tour d’artillerie est édifiée. De nouveaux corps de logis sont aussi aménagés pour améliorer le confort de la forteresse médiévale.

Les différents travaux de fortifications, n’auront pourtant qu’un rôle dissuasif, puisque Castelnaud ne sera plus attaqué, même pendant les guerres de religion.

Il faut dire qu’à cette époque, peut-être plus dissuasive encore que la tour d’artillerie, était la renommée de Geoffroy de Vivans, guerrier très redouté.

Malgré tout, les Caumont quittent Castelnaud pour vivre dans leur nouveau Château aux Milandes.

Au XVIIe, le château est rarement occupé et même abandonné lors de la Révolution. Il ne cesse alors de se dégrader et sert même de carrière de pierre au XIXe siècle.

Depuis, le château a bénéficié de trois importantes campagnes de restauration.

LE MUSÉE DE LA GUERRE MÉDIÉVALE

Aujourd’hui, le château est un musée de la guerre médiévale. Des reconstitutions à l’échelle de pièces d’artillerie médiévale : pierrière, mangonneau, trébuchet et bombarde sont exposées dans son enceinte.


Restauré depuis 1966, il abrite aujourd’hui un musée de la guerre qui regroupe une quantité impressionnante d’armes en tous genres, de l’arbalète de poche à un engin capable de projeter de véritables javelots, des couleuvrines et bouches à feu variées, dont l’ancêtre improbable d’une mitrailleuse, des épées, hallebardes, armures, cottes de mailles, et des armes de siège grandeur nature, trébuchets, pierrières, etc…■ Source


Quand on connait le Patrimoine Français, on l’aime.
Et quand on l’aime, on le défend.


Château de Castelnaud
24250 Castelnaud la Chapelle

05 53 31 30 00

PROPOSER UN ARTICLE

Adressez votre texte à fpi-legaulois@gmail.com

Il ne doit pas excéder une page (en Word)

Les propos ne doivent pas contrevenir aux Lois en vigueur

Vous pouvez signer de votre propre nom ou prendre un pseudonyme

CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE

POLITIQUE ECONOMIE INTERNATIONAL ARMEE HUMOUR CULTURE PATRIMOINE IMMIGRATION TERRORISME COMMUNIQUÉS TRADITIONS

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.